Les ancêtres Polynésiens ont laissé un très bel héritage aux tahitiens, le "Va'a".

«Il est de notre devoir de prendre soin d'elle, afin de la transmettre à nos enfants qui vont faire la même chose. N'oublions pas que nous sommes les garants de sa longévité» Edouard Maamaatuaiahutapu, créateur la Hawaiki nui (Compétition internationale de Va'a).

Qu'est-ce qu'un va'a ?

"Te va’a" signifie pirogue.
Le « va'a » est une pirogue polynésienne à coque effilée (de la largeur d'un rameur) reliée à un balancier latéral (ama) par deux bras en bois (iato). Des lanières de caoutchouc à la fois résistantes et souples (uaua) font le lien. Le balancier unique qui assure la stabilité du va'a est vraiment typique des îles du Pacifique.
À l'origine, les pirogues polynésiennes étaient en tronc de bois creusé ce qui en faisait un symbole d'appartenance à son île. Plus tard, elles ont été modernisées en utilisant des matériaux composites
Le rameur est équipé d'une pagaie simple (hoe).

On distingue différents types de Vaa :

  • Le V1 (va’a hoe) est une embarcation individuelle et mesure environ 7 mètres.

    Vaa Hoe Toulon Vaa
  • Le V3 (va’a toru) comporte un équipage de trois personnes et mesure environ 11 mètres.
    vaa toru Toulon Vaa
  • Le V6 (va’a ono) pour 6 personnes mesure environ 13 mètres.

    Vaa Ono Toulon Vaa
  • Le V12 (va'a tauati) est une pirogue double composée de deux va'a type V6 jumelés.

    Tous ces va'a ont une forme "lagon" ou "haute-mer".

Technique de rame.

Pour bien ramer en Va’a, il faut :

  • Avoir un « hoe » pagaie à sa taille (cf. notre annexe pour choisir la longueur de sa pagaie).
  • Tenir sa pagaie à l’endroit.
    Ça parait idiot mais naturellement nous prenons tous notre pagaie à l’envers. Si votre pagaie est symétrique, pas de souci mais si vous avez un angle entre le manche et la pale…

    Bon Hoe  Mauvais Hoe
  • Avec une pagaie asymétrique, l'angle doit être ouvert dans le sens de la marche. Cela permet d'avoir la pale (rapa) bien perpendiculaire à la surface de l'eau dans la phase de puissance de la course de la rame.

Avoir une course de rame efficace.

  • Aller chercher l'entrée dans l'eau loin devant en penchant le corps en avant.
  • Les bras sont bien tendus pour rechercher un effet de levier optimum : le bras du haut pousse, le bras du bas tire.
  • Sortir la pale au niveau des pieds (après la rame n'est plus efficace, la pale ayant trop d'angle avec la surface de l'eau).
  • Privilégier la cadence.

Comment remonter sur sa pirogue après avoir chaviré :

En V1 :

Comment gréer son Va’a Ho’e :


Une version plus détaillée de : comment gréer son Va'a Ho'e est disponible ici.